Hôpital du Jura
Kristian Schneider

Dans le privé, pas de cravate !

Le 12 décembre 2014

En cette fin d’année, j’ai envie de vous parler d’habillement et de l’image que l’on donne de soi. Dans mon quotidien de directeur, vous êtes habitués à me voir en costume cravate. Une tenue adaptée à mon rôle au sein de l’H-JU. Ce n’est pas une question de mode ou de goût personnel, mais c’est ma façon de montrer que je prends ma tâche au sérieux. C’est important et cela me tient à cœur de faire honneur à ma fonction et de donner une image appropriée de l’Hôpital du Jura. Dans ma sphère privée, je ne porte jamais de cravate, mais sur le plan professionnel elle prend du sens. La tenue joue un rôle psychologique pour celui qui la porte et pour ses interlocuteurs.

Au sein d’un hôpital, l’habillement peut jouer un rôle intéressant. Le personnel d’accueil porte depuis quelques semaines de nouvelles tenues très élégantes : costume sombre ou tailleur, avec foulard ou cravate colorée. Dès que l’on entre, cela donne un sentiment de sérieux et souligne le professionnalisme des collaboratrices et des collaborateurs. Ce n’est pas tout, ils/elles ont aussi suivi des formations et acquis de nouvelles compétences en matière d’accueil. Mais le seul fait de s’habiller de manière distinguée renforce déjà le sentiment du patient, du visiteur ou des collègues : à l’H-JU on ne prend pas son rôle à la légère et l’accueil est une valeur importante. Je vois de la fierté dans la prestance de ces collègues et cela me réjouit.

Ce raisonnement s’applique à nous toutes et tous. Une présentation correcte et le port du badge montrent notre cohérence par rapport à nos fonctions et notre engagement dans cette institution. En français, on dit « l’habit ne fait pas le moine »… en allemand, une expression dit un peu le contraire : « Kleider machen Leute », l’habit fait l’homme.

A l’H-JU, on ne se contente pas de jouer sur les apparences, rassurez-vous. Mais la cohérence entre ce que l’on est, ce que l’on fait et l’image que l’on renvoie, c’est important !

Belles fêtes à toutes et tous

Je suis Kristian Schneider, Jurassien d’adoption, qui vous remercie pour votre confiance en l’H-JU.