Hôpital du Jura
SEMRAPLUS

SEMRAplus. Un élan de solidarité qui dure depuis 1988 en faveur des enfants malades d'Arménie

L'H-JU partenaire de la Fondation SEMRAplus et de l’Hôpital Arabkir à Erevan

Depuis bientôt trente années, l’Hôpital régional de Porrentruy puis l’Hôpital du Jura sont  associés à une très belle aventure : celle qui , au travers de la Fondation SEMRAPLUS contribue au constant développement à  Erevan , capitale de la  République d’Arménie, de l’Hôpital Arabkir, un centre médical de référence tout à fait remarquable pour la prise en charge d’enfants malades et handicapés.

Tout commence à fin 1988 avec le terrible tremblement de terre qui ravage une grande partie de l’Arménie. Jean-Pierre Bernhardt, alors médecin-chef à l’Hôpital régional de Porrentruy, dirige alors une  mission humanitaire suisse  à Erevan afin de venir en aide aux enfants souffrant d’une insuffisance rénale provoquée par leur ensevelissement sous des décombres occasionnés par le séisme. Rencontre décisive avec un pays, une population et des personnalités d’exception, notamment celle d’un médecin-chef arménien, Ara Babloyan.

SEMRAPLUS

Ce qui devait être une mission d’urgence temporaire s’est transformé en un partenariat à long terme qui a contribué à la création et à l’affirmation de la Fondation pédiatrique Arabkir.

L’instrument de ce partenariat, c’est la Fondation suisse SEMRAPLUS (Fondation Suisse pour les Enfants atteints de Maladie Rénale en Arménie, le PLUS étant justifié par une extension à l’ensemble de la médecine pédiatrique).

Cette fondation créée à l’instigation de Jean-Pierre Bernhardt s’est assigné  un objectif fondamental : garantir aux enfants malades arméniens de toute condition un accès à des prestations de soins d’un niveau comparable à celui qui prévaut en Suisse.

SEMRAplus s’est engagée dans de nombreux domaines parmi lesquels …

  • Contribution à la rénovation et à l’agrandissement des bâtiments existants ainsi qu’à la construction de nouveaux édifices,
  • Envoi régulier de matériel et de médicaments,
  • Implication dans des projets tendant à la diversification et à l’amélioration des prestations,
  • Elaboration et conduite de programme de formation continue à l’intention du personnel,
  • Appuis financiers destinés à assurer l’accès aux soins pour des enfants défavorisés.

SEMRAplus fonctionne sur un principe intangible, celui du bénévolat total de ses instances…

  • Le Conseil de Fondation présidé par M. Claude Hêche, Conseiller aux Etats, et composé d’une douzaine de personnalités suisses et arméniennes,
  • Le Directoire qui réunit, sous la présidence de l’ancien médecin cantonal, Jean-Luc Baierlé, une demi-douzaine de responsables de divers secteurs d’activité de la Fondation,
  • Une bonne centaine de militants prêt-e-s à s’engager « au quart de tour » dans les diverses actions de SEMRAPLUS.

Pour financer ses actions, SEMRAplus dispose notamment des ressources suivantes...

  • Recherche de subventions ou de dons auprès des pouvoirs publics , d’institutions, de particuliers,
  • Vente de roses à la Fête des mères,
  • Stands de « gâteau aux patates » à l’occasion de diverses manifestations ( Braderie, Marché de Saint-Martin, etc.),
  • Organisation de spectacles en lien avec l’Arménie,
  • Vente de produits et d’objets artisanaux provenant d’Arménie,
  • Diffusion du rapport annuel.

Parmi les nombreux partenaires de SEMRAplus, l’Hôpital du Jura joue un rôle important…

  • Fourniture de mobilier et d’équipements hospitaliers.
  • Accueil de stagiaires en provenance de l’Hôpital Arabkir.
  • Mise à disposition d’animateurs/trices pour des programmes de formation,
  • Soutien logistique pour des manifestations ou des tâches administratives.
  • En 2017, il a été  convenu de confirmer et renforcer ce lien entre l’Hôpital du Jura, la Fondation SEMRAPLUS  et l’Hôpital Arabkir.