Hôpital du Jura

Pendant les fêtes, une pensée pour les personnes au chevet des malades

Le 17 décembre 2021

Chère patiente, cher patient,
Chère visiteuse, cher visiteur,
Chère collaboratrice, cher collaborateur,

Alors que nous devrions nous réjouir en cette fin d’année de la perspective de moments partagés en famille, le virus vient une nouvelle fois jouer les trouble-fête. La fatigue s’est accumulée depuis bientôt 2 ans et une nouvelle vague nous frappe. La lassitude est perceptible et compréhensible chez le personnel hospitalier, les médecins de famille, le personnel des soins à domicile. Le contexte global ne nous aide pas, avec la défiance d’une minorité de la population à l’égard des recommandations médicales, la remise en question du virus ou de sa gravité, etc.

Aujourd’hui, le personnel soignant se décourage et ressent une perte de sens de son travail en particulier chaque fois qu’il accueille des patient·e·s non vacciné·e·s dans les unités Covid ou les soins intensifs, parfois des jeunes, actifs et sans antécédents médicaux. C’est ressenti comme un gâchis, puisque ces formes graves de la maladie auraient pu être évitées grâce au vaccin. Mais les fronts se durcissent, la discussion devient difficile et finalement c’est peut-être désormais aux personnes guéries, celles qui étaient septiques face à cette maladie, qui ont été plongées dans le comas et intubées. C’est à elles de témoigner à leur sortie d’hôpital pour favoriser une prise de conscience collective et pour réussir à diminuer l’impact de cette pandémie ces prochains mois. De notre côté, nous faisons tout pour maintenir notre personnel en santé et préserver sa motivation, mais nous avons besoin du soutien de la population.

Cette année, les fêtes de fin d’année auront un goût amer pour beaucoup: les personnes qui ont perdu un être cher, celles qui ont souffert de maladies, celles qui par leur choix se retrouvent privées de loisirs. Malgré les tensions et les divisions, prenons le temps de nous retrouver durant les fêtes, tentons d’aplanir nos différends et ayons une pensée pour toutes celles et ceux qui 24h/24 sont au chevet des patient·e·s et se relaient sans relâche pour les soulager, leur sauver la vie parfois, ceci toute l’année y compris à Noël et le soir du Réveillon. Je n’oublie pas toutes celles et ceux qui prennent soin des résident·e·s de nos EMS avec beaucoup d’empathie et de courage.

J’adresse à toutes les équipes ma reconnaissance et mon admiration. Quelle que soit votre fonction vous êtes admirables et vous méritez le plus grand respect !

Passez de belles fêtes et engageons-nous avec courage et optimisme dans la nouvelle année !

Thierry Charmillot
Directeur général de l’Hôpital du Jura

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.