Hôpital du Jura

L'Hôpital du Jura poursuit sa montée en puissance - l'activité chirurgicale ambulatoire est stoppée

Depuis hier soir, six patient·e·s sont placé·e·s sous ventilation aux soins intensifs de l’Hôpital du Jura. Cela nécessite de nouvelles mesures pour appuyer le personnel des soins intensifs. Dès demain, nous allons stopper l’activité opératoire ambulatoire non urgente et non essentielle.

Cette mesure fait suite à une augmentation continue du nombre de cas Covid pris en charge aux Soins intensifs. La montée en puissance se poursuit ainsi étape par étape en fonction de l’afflux des patient·e·s. Très rapidement, nous devons soutenir les soins intensifs et préparer leur extension, avec le renfort du personnel médico-soignant de l’anesthésie rendu disponible en limitant des activités opératoires non urgentes.

Deux conteneurs supplémentaires seront prochainement installés devant les urgences du site aigu pour effectuer un pré-tri des patients Covid. Par ailleurs, même si tout est prêt pour son lancement, le SMUR ne sera pas mis en activité à partir du 2 novembre prochain comme prévu. Nous devons concentrer les compétences médico-soignantes pour faire face à cette deuxième vague de cas Covid. 

Cette évolution des mesures s’effectue dans le calme au sein de l’institution, avec l’expérience acquise lors de la première vague. Tout ce qui peut être anticipé est mis en place pour disposer des moyens proportionnés en fonction des besoins. Il apparait d’ores et déjà que nous allons vivre une situation beaucoup plus critique que ce que nous avons connu ce printemps. Nous nous y préparons au mieux, avec des équipes unies et très engagées.

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.