Hôpital du Jura

Pour un accueil optimal des petits patients

Pédiatrie H-JU

Pédiatrie, la fin des conseils téléphoniques - prestation officieuse plus du tout adaptée

Apporter des conseils par téléphone aux parents inquiets pour leurs enfants, l'H-JU a officieusement offert ce service "à bien plaire" à la population jurassienne durant des années. Mais le nombre d'appels a progressivement augmenté et aujourd'hui les infirmières font face à une moyenne de trente appels par jour, qui peuvent durer jusqu'à 15 minutes.

Il est très difficile d'orienter les parents sans pouvoir examiner leur enfant. De plus, c'est une pression importante pour le personnel soignant qui passe du temps au bout du fil, au détriment de la qualité des soins dans le service. D'autant plus que le personnel soignant n'a pas le mandat de prodiguer des conseils médicaux. Pour ces raisons, tous les autres services de pédiatrie romands ont renoncé à donner des conseils par téléphone.

Cette prestation "non officielle" engage par ailleurs l'H-JU d'un point de vue médico-légal. Nous avons eu de la chance jusqu'ici de ne pas avoir eu de drame à déplorer, mais c'est un risque que nous ne voulons plus courir. Les conseils par téléphone ne seront plus donnés à partir du 1er mars 2018.

Ce sera aussi plus clair pour les parents, qui ont déjà le choix entre plusieurs solutions : 

  • se rendre chez leur pédiatre installé pour une consultation
  • venir à l'H-JU, qui dispose d'urgences pédiatriques 24h/24 toute l'année
  • en cas d'urgence vitale ou d'accident grave : appeler le 144 qui enverra une ambulance ou la Rega

Nous allons ainsi nous recentrer sur l'activité hospitalière, afin que notre équipe très complète et compétente puisse offrir la meilleure qualité de prise en charge possible aux enfants et aux familles. Le médecin cantonal et les pédiatres installés ont été informés de notre démarche et ils l'appuient sans réserve. Merci à vous également de soutenir cette décision médicale qui vise une meilleure sécurité et qualité des prestations ! 

Voir également la page magazine santé dans le Quotidien Jurassien de ce jour