Hôpital du Jura

Fin de l'engagement de l'armée au sein de l'H-JU

Soldats engagés dans les hôpitaux pour soutenir les soins Zoom sur « Soldats engagés dans les hôpitaux pour soutenir les soins » (touche ESC pour fermer)
© Bat hôp 2 / Sgt Gallay Bastien

Durant cette 5ème vague de Covid-19, l’armée a apporté un précieux soutien aux différentes unités de soins des sites de Porrentruy et Delémont. La collaboration s’est terminée ce vendredi 11 février 2022 sur un bilan extrêmement positif qui laisse déjà augurer la mise sur pied d’un cours de répétition en 2023. 

Durant cette 5ème vague de Covid-19, l’H-JU a fait face à une rapide augmentation du nombre de patient·e·s et a pris en charge sur ses sites de Delémont et Porrentruy 300 personnes infectées par le virus. Par ailleurs, l’absentéisme provoqué par la maladie a touché le personnel médico-soignant, avec à certaines périodes plus de 100 collaboratrices et collaborateurs placés en isolement. C’est dans ce contexte que l’armée a apporté une aide très appréciable et un peu de répit aux professionnel·le·s de l’H-JU.

Tout d’abord prévu pour une durée d’un mois, le déploiement aura finalement été prolongé à 54 jours, du 20 décembre 2021 au 11 février 2022. Au plus fort de cette collaboration, 14 soldates et soldats étaient présents 24h/24 sur les sites de Delémont et Porrentruy, ce qui représente un effectif total de 30 militaires. Les premiers engagés étaient des volontaires sanitaires de la division territoriale 1, puis le bataillon hôpital 2 est entré en action.

La collaboration entre le bataillon et la Direction des soins de l’H-JU a une nouvelle fois très bien fonctionné. Comme prévu, les soldates et soldats ont participé exclusivement à des activités de soins, permettant la mise en pratique d’une grande partie de leurs compétences et même d’en développer de nouvelles. A l’heure de dresser le bilan, autant le personnel soignant que les militaires ont salué la richesse des échanges et le respect de chacun·e dans l’exercice de ses tâches. Aux questions « Recommanderiez-vous le bataillon hôpital 2 à d’autres hôpitaux ? » et « Feriez-vous à nouveau appel à l’armée en cas de besoin ? », les cadres en soins de l’H-JU ont à l’unanimité répondu favorablement.

Cet appui a même permis de susciter de nouvelles vocations, puisque deux personnes actives dans le bataillon ont décidé de changer d’orientation professionnelle et de se reconvertir dans les soins. Un autre soldat, un Jurassien en exercice dans un autre canton, s’est porté volontaire pour rejoindre notre pool de remplacement en tant qu’auxiliaire de santé.

Une cérémonie de clôture a marqué la fin de l’engagement ce vendredi après-midi, en présence du Divisionnaire Mathias Tüscher, commandant de la division territoriale 1 et du Lieutenant-colonel EMG Raoul Barca, commandant du bataillon hôpital 2. Le colonel Fabien Kohler, chef de l’Etat-major de liaison, qui assurait le lien entre l’armée et l’H-JU était également présent, ainsi que le commandant de la police jurassienne Damien Rérat. Du côté de l’Hôpital du Jura, la Directrice des soins Catherine Citherlet et le Directeur général Thierry Charmillot ont remercié chaleureusement la troupe pour son soutien et l’Etat-Major pour sa réactivité et son écoute.

Afin de poursuivre une collaboration fructueuse à l’avenir et de l’exercer, le bataillon et l’H-JU ont d’ores et déjà planifié un cours de répétition au mois de juin 2023.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.