Hôpital du Jura

Service Mobile d’Urgence et de Réanimation

H-JU SMUR Zoom sur « H-JU SMUR » (touche ESC pour fermer)

Covid oblige, un seul SMUR est actuellement en activité, engagé sur l’ensemble du territoire cantonal, 24h/24.

En fonction de l’évolution de la situation sanitaire et dès que la policlinique du site de Porrentruy pourra ouvrir ses portes, le second véhicule sera actif au départ de Porrentruy durant les horaires d’ouvertures de la policlinique, à savoir de 9h à 18h.

Le SMUR renforce la chaîne du sauvetage jurassien. Un véhicule 4x4, muni de feux bleus, permet une médicalisation des patient·e·s gravement atteint·e·s. Il ne s’agit en aucun cas de transporter ces personnes, mais bien de faire intervenir précocement un·e médecin et un·e soignant·e urgentistes aux côtés des ambulanciers. Le SMUR est étroitement lié au Service des Urgences, puisqu’en dehors des interventions les « smuristes » y travaillent.

Le SMUR jurassien intervient en moyenne deux à trois fois par semaine, puique dans la très grande majorité des cas les ambulancières et ambulanciers ont toutes les compétences nécessaires pour apporter les premiers soins et stabiliser les patient·e·s. Contrairement à une idée encore trop souvent répandue, les équipages ambulanciers ne sont pas simplement des transporteurs, mais disposent d’une solide formation pour intervenir de manière autonome dans plus de 90% des situations, y compris très graves. Il faut voir le SMUR comme un moyen supplémentaire avec un binôme médico-soignant qui apporte dans le terrain une prise en charge médicale précoce. C’est le même binôme, médecin et soignant·e, qui continuera de s’occuper du patient ou de la patiente à son arrivée aux urgences hospitalières.

Equipement performants et formations spécifiques

Les voitures SMUR, clairement identifiables, disposent du même équipement que les ambulances, avec en plus un respirateur de dernière génération, des médicaments spécifiques et du matériel d’intubation. Un·e médecin et un·e soignant·e constituent l’équipage classique. Dans des circonstances particulières, un·e soignant·e supplémentaire ou une sage-femme pourront également monter à bord.

La mise en place du SMUR a nécessité un très important travail préparatoire au niveau des formations spécifiques et des protocoles d’intervention, complémentaires à ceux des ambulanciers. Nous adressons nos vifs remerciements à toutes les personnes qui se sont investies dans cet important projet.

Au final, le SMUR a pour seul objectif de mieux prendre en charge les patient·e·s gravement atteint·e·s, grâce au travail complémentaire des différents corps de métiers. C’est un rapprochement très bénéfique entre les acteurs du sauvetage et des urgences.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.